Partner open 13

Tranquille comme Daniil

Publié le 19/02/2020

Tranquille comme Daniil

Il est arrivé lundi, tranquillement en voiture depuis Monte-Carlo. « C’est plus simple pour l’organisation, la préparation, s’est réjoui Daniil Medvedev. Lundi matin, je m’entraînais dans mon club à Cannes et le soir j’étais là. Du coup, tu te sens un peu à la maison. »

Le Russe n’était pas revenu à Marseille depuis 2017. Il y a trois ans, le protégé de Gilles Cervara, qui s’exprime dans un français quasi parfait, avait atteint les quarts de finale. Mais cette fois, c’est dans la peau de la tête de série n°1 qu’il s’apprête à entamer son tournoi. « Je ne pense pas vraiment à ça, a-t-il expliqué. Je ne me mets absolument pas de pression avec ce statut. Tout ce que je veux, c’est bien jouer. C’est ça le plus important. »

Bien jouer et avancer. Car Daniil Medvedev, désormais dans le Top 5 mondial, reste sur une défaite d’entrée à Rotterdam. Exactement ce qu’il veut éviter aujourd’hui à Marseille face au prometteur Italien Jannik Sinner. « Ce n’est jamais facile quand on arrive sur un tournoi, a poursuivi Medvedev. On ne sait jamais comment ça va se passer. Sinner joue bien mais je me dis que quand tu es jeune, il est parfois plus difficile de rester constant sur tout un match. Malgré tout, ça reste un tirage pas facile. Il est très fort, il sera peut-être un jour Top 10 ou même n°1. Alors je dois me focaliser sur moi et sur mon jeu. » Le jeu en vaut la chandelle puisque le vainqueur de cette affiche décrochera son ticket pour les quarts de finale.

David Goffin, autre tête d’affiche du tableau, fait également son entrée sur le court aujourd’hui. Le Belge, tête de série n°3, affronte le qualifié Egor Gerasimov. « Mon tennis est là, s’est réjoui Goffin. Je joue bien à l’entraînement. Même si j’ai réussi deux tournois indoor moyens récemment, il ne manque pas grand-chose pour que je trouve mon rythme ici. J’espère être encore là le week-end prochain ! »

Deux Français en piste en simple

Parmi les autres joueurs en lice ce jeudi, Gilles Simon est opposé au surprenant Aljaz Bedene. En fin de soirée mardi, le Slovène s’était offert la tête de Karen Khachanov, vainqueur du tournoi en 2018. Mais Gilou ne compte pas le laisser réitérer sa perf. Pour cela, le double vainqueur marseillais, du haut de ses 35 ans, va devoir trouver les failles pour contrer les ardeurs de cet adversaire discret mais dangereux, qui a notamment inscrit 18 aces face à Khachanov.

Marin Cilic et Denis Shapovalov vont également se disputer un ticket pour les quarts. Marin Cilic, ancien n°3 mondial, reste sur deux finales perdues lors de ses deux dernières participations, en 2011 et 2016. Shapo, de son côté, revient pour la troisième fois à Marseille, où il n’a jamais remporté le moindre match.

Enfin, Herbert, vainqueur au 1er tour du finaliste 2019 Mikhail Kukushkin, affronte Félix Auger-Aliassime. Les deux joueurs se sont rencontrés récemment à Montpellier. Avantage Herbert. A confirmer !

Partager

Les autres actualités

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.
En savoir plus.

Fermer