balle

Début du tournoi dans

J
H
Min
Sec
Partner open 13

Jo is back

Publié le 18/02/2019

Jo is back

Blessé en 2018, Jo-Wilfried Tsonga effectue son grand retour à Marseille. Plus motivé que jamais, le Manceau, qui a remporté trois fois le tournoi, est opposé au premier tour au Russe Andrey Rublev.

Il y a des retrouvailles qui font particulièrement plaisir. Pour Jo-Wilfried Tsonga, retrouver Marseille et l’Open 13 Provence a sans doute une saveur toute particulière. Car ici, le Manceau est comme chez lui. Depuis sa première au Palais des Sports en 2008, il a remporté trois fois le tournoi (en 2009, 2013 et 2017) et a vécu comme un crève coeur chacune de ses non-participations.

Alors forcément, après avoir été contraint de faire une croix sur l’édition 2018, pour cause de blessure, c’est avec un large sourire que Jo-Wilfried Tsonga est arrivé cette année dans la cité phocéenne. « C’est toujours un tel plaisir de revenir dans cette super ville, a-t-il confié. J’ai vécu des grands moments ici et je suis toujours très bien accueilli. »

Son dernier match ici, Jo l’avait disputé face à Lucas Pouille, lors de la finale 2017. Depuis, pas mal d’eau a coulé sous les ponts. Et après de longs mois d’absence pour blessure en 2018, Jo-Wilfried Tsonga est contraint de disputer un premier tour à l’Open 13 Provence. Une première depuis 2011 : depuis cette année-là, son classement lui avait toujours permis de bénéficier d’un bye à Marseille. Mais aujourd’hui, Jo est en reconquête, en pleine remontada depuis le début de la saison. Et les bons résultats ne se sont pas fait attendre : un titre à Montpellier (le 17e de sa carrière) et déjà 150 places de mieux au classement depuis novembre dernier. A 33 ans, il ne compte évidemment pas s’arrêter là.

Lestienne retrouve Stakhovsky !

Opposé au Russe Andrey Rublev pour ce premier tour, le Français va pouvoir se jauger très vite. Mais il se gardera bien de rêver trop prématurément d’un quatrième sacre, qui serait alors le record du tournoi. « Evidemment ce serait incroyable, avoue-t-il à l’évocation d’un éventuel nouveau titre ici. Car au-delà de la simple victoire, cela voudrait dire que je suis de retour dans le Top 100. Ce serait vraiment une belle récompense après mon bon début de saison. »

Egalement programmés mardi, trois autres joueurs français disputeront leur premier tour  : Constant Lestienne, seul tricolore issu du tableau des qualifications, retrouvera Sergiy Stakhovsky son adversaire du… tour qualificatif, repêché comme lucky loser en remplacement de Hyeon Chung. Les hasard du tirage au sort ont fait le reste.

De son côté, Jérémy Chardy, auréolé d’un titre en double à Rotterdam, sera opposé à l’Italien Matteo Berrettini. Enfin, Benoît Paire, éliminé en double, débutera en simple face à Simone Bolelli, issu des qualifications. C’est la deuxième fois que les deux joueurs s’affrontent à Marseille. En 2016, Paire avait battu l’Italien dès le premier tour, avant d’atteindre les demi-finales, sa meilleur perf ici. De bon augure  pour le Français ?

Partager

Les autres actualités

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.
En savoir plus.

Fermer