balle

Début du tournoi dans

J
H
Min
Sec
Partner open 13

Humbert au bout du suspense

Publié le 12/03/2021
Ugo Humbert est qualifié pour les demi-finales

Humbert au bout du suspense

Le dernier quart de finale de la journée est la confrontation franco-française entre Ugo Humbert, tête de série numéro 4 du tournoi, et Arthur Rinderknech, classé à la 138e place mondiale et issu des qualifications.

Malgré l'écart au classement, la tâche ne s’annonçait pas facile pour le mieux classé des deux joueurs qui allait devoir trouver la faille sur les jeux de service du grand Arthur (1m96). Dans ces cas-là, le moins bon au service est souvent sous pression maximale sur sa mise en jeu, car il sait que s’il perd son service, la mission du débreak est quasi impossible. Et c’est exactement ce qui est arrivé à Humbert, qui a concédé sa mise en jeu à 3-3 dans la première manche. Dix minutes plus tard, ce premier set basculait en faveur de Rinderknech sur le score de 6-4.

Dans la deuxième manche, RAS jusqu’à 6-5 en faveur de Humbert, si ce n’est des aces, des services gagnants et des retours trop longs. Rinderknech, pour la première fois, devait lui-même servir sous pression. Malgré 4 balles de set sauvées, la cinquième lui était fatale. 7-5 Humbert, et 1 set partout.

Dans le 3e set, le money time arrive à 5-5. Humbert mène 40-15, mais n’arrive pas à finir le jeu. Rinderknech s’offre une balle de break, sur laquelle Humbert sert… une double faute.

Dans le jeu qui suit, à 6-5 service à suivre, Rinderknech défend d’abord deux balles de débreak. C’est ensuite au tour d’Humbert de défendre une balle de match avec une demi-volée amortie de toute beauté. La balle de débreak qui suit est remportée par Humbert, qui peut déjà pousser un gros ouf de soulagement : c’est l’heure du jeu décisif.

Le Messin est le premier à faire un mini break. Trois points plus tard, c'est une balle de match en sa faveur. Ugo Humbert s'impose 4-6 7-5 7-6(4) en 2h36.

En demi-finale, sa deuxième à Marseille après 2019, c'est un autre Français qui l'attend : l'Alsacien Pierre-Hugues Herbert, tombeur un peu plus tôt du double tenant Stefanos Tsitsipas. Il y aura donc, quoi qu'il arrive, un Français en finale de cette édition 2021.

Partager

Les autres actualités

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.
En savoir plus.

Fermer