Partner open 13

Gaston tient sa victoire

Publié le 08/03/2021
Hugo Gaston remporte enfin un match sur le circuit principal

Gaston tient sa victoire

Il avait brillé à Roland-Garros en atteignant les huitièmes de finale alors qu'il était wild card. Toute la France se souvient de sa victoire face à Wawrinka et de son match irrespirable face à Dominic Thiem, en ce dimanche soir de fin de première semaine. Ce jour-là, Hugo Gaston se dévoile aux yeux de tous les Français. Depuis, c'est plus compliqué. Plus une victoire sur le circuit principal. Pas facile de passer de la lumière à l'ombre, de retourner sur les challengers. Mais qu'à cela ne tienne, il en faut plus pour décourager le Toulousain. Et quand Jean-François Caujolle lui a tendu la main, il l'a prise avec bonheur.

Avant d'affronter l'Autrichien Dennis Novak (le meilleur ami de celui qui l'a battu à Roland-Garros), Gaston s'estimait plutôt heureux, car c'est un tirage «  jouable  ». Mais au vu du premier set, le Français pouvait cette fois se faire du souci. Incapable d'imposer son jeu, loin derrière sa ligne de fond de court, l'actuel 166e joueur mondial subissait la loi de Novak, s'inclinant 6-3.

En breakant d'entrée dans le 2e set, Gaston annonce alors la couleur à son adversaire. Il n'est pas venu pour faire de la figuration. Et mine de rien, ses amorties commencent à payer. Plus le match avance et plus Dennis Novak semble plonger physiquement. Ce n'est pas parce que le tournoi ne se joue pas sur terre battue que le Français n'allait pas continuer à jouer son jeu. «  C'est mon style et je continue à l'appliquer quelle que soit la surface  », a confirmé Gaston après le match, en conférence de presse. Son break d'entrée lui permet de s'octroyer le 2e set et, surtout, de mettre un grand coup derrière la tête de Novak qui, de son côté, continue à chuter physiquement.

Mené 4-0 dans le 3e set, l'Autrichien devait sentir que la fin était proche. Son adversaire ne lui laissera d'ailleurs qu'un jeu avant de s'imposer 3-6 6-4 6-1 en 2 heures pile. Hugo Gaston tient enfin cette première victoire sur le «  grand  » circuit hors Roland-Garros. Soulagé, il peut récupérer et tranquillement regarder le match entre le Français Greg Barrère et l'Italien Jannick Sinner pour connaître son adversaire au 2e tour.

Partager

Les autres actualités

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.
En savoir plus.

Fermer