Partner open 13

C'est parti pour les 25 ans !

Publié le 17/02/2018
25 ans déjà... Le tirage au sort de l'Open 13 Provence a eu lieu cet après midi au Palais des Sports. La concurrence sera rude pour tenter de succéder à Jo-Wilfried Tsonga.

C'est parti pour les 25 ans !

25 ans déjà... Le tirage au sort de l'Open 13 Provence a eu lieu cet après midi au Palais des Sports. La concurrence sera rude pour tenter de succéder à Jo-Wilfried Tsonga.

25e anniversaire oblige, l'Open 13 Provence met les petits plats dans les grands. A commencer du côté du plateau sportif, toujours très relevé, marque de fabrique du tournoi provençal depuis sa création en 1993. Dans la semaine pourtant, la mauvaise nouvelle est tombée : Jo-Wilfried Tsonga, tenant du titre, très attaché à l'Open 13 Provence qu'il a remporté trois fois, est contraint de renoncer à cause d'une blessure contractée à Montpellier.

Il n'y aura donc pas de quadruplé pour Jo cette année à Marseille. Mais la concurrence est rude pour tenter de lui succéder. Quatre membres du Top 20 ont en effet répondu présent : le Belge David Goffin (7e), le Suisse Stan Wawrinka (13e), le Français Lucas Pouille (16e), finaliste de la dernière édition, et le Tchèque Tomas Berdych (17e).

C'est le jeune espoir canadien Félix Auger-Aliassime (F2A), bénéficiaire d'une wild-card, qui a débuté le tirage, en plaçant les têtes de série. Il a ensuite cédé sa place à Thierry Santelli, vice-Président du Conseil Départemental délégué aux Sports représentant Madame la Présidente Martine Vassal, et à l'ancien nageur Frédérick Bousquet, désormais élu aux grands événements pour la Ville de Marseille.

Concentré, « F2A » a scruté attentivement les jetons et le tableau projeté sur grand écran au fur et à mesure, en attendant de voir son nom sortir. C'est face à l'Italien Fabbiano qu'il débutera à l'occasion de son deuxième tournoi sur le circuit principal, après Rotterdam la semaine dernière : « Je suis excité de jouer pour la première fois ici, s'est-il enthousiasmé. C'est super d'arriver dans un tel tableau avec des grands noms. C'est aussi génial de voir qu'il y a peut-être moyen de gagner un match ou plus. Je n'ai pas trop d'objectif en termes de résultat. C'est plutôt une façon de jouer, le fait de montrer ma vraie personnalité et m'éclater sur le terrain. »

Attention à Berdych !

Si le tirage a épargné le jeune Canadien, il a été un peu moins clément avec les cinq Français entrés directement, ainsi qu'avec Hugo Gaston, bénéficiaire lui aussi d'une wild card.

Dès le deuxième tour, ils tomberont pour la plupart sur un gros morceau. A l'image de Julien Benneteau qui, s'il passe son premier tour, face au Tunisien Malek Jaziri, retrouvera David Goffin, tête de série n°1.

Pas de quoi entamer l'enthousiasme de Jean-François Caujolle : « Sur la forme actuelle, deux joueurs sont peut-être un peu au-dessus du lot, estime le directeur du tournoi : Tomas Berdych et David Goffin. Mais Stan (Wawrinka) peut aussi revenir à son meilleur niveau. Et Lucas (Pouille) a également besoin de confiance. Si je devais nommer un favori, je dirais peut-être Tomas Berdych. Il est très motivé, très bien préparé, très affûté. C'est le favori pour moi, mais comme toujours en indoor, il peut se passer beaucoup de choses ! »

La course à la succession de Jo-Wilfried Tsonga débutera dès lundi...

Partager

Les autres actualités

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.
En savoir plus.

Fermer