balle

Début du tournoi dans

J
H
Min
Sec
Partner open 13

5 NEWS, 5 QUESTIONS, 5 VAINQUEURS …

Publié le 30/11/2019
5 anciens vainqueurs de l’Open 13 Provence se sont prêtés au jeu des questions-réponses :

5 NEWS, 5 QUESTIONS, 5 VAINQUEURS …

5 anciens vainqueurs de l’Open 13 Provence se sont prêtés au jeu des questions-réponses : le Suisse Marc Rosset, premier vainqueur en 1993, puis multirécidiviste en 1994 et 2000, son compatriote Roger Federer meilleur joueur de tous les temps, finaliste malheureux en 2000 puis vainqueur en 2003, les français Jo-Wilfried Tsonga, triple vainqueur à Marseille en 2009, 2013 et 2017, Gilles Simon double vainqueur en 2007 et 2015. Et enfin Arnaud Clément, l’enfant du pays, fidèle parmi les fidèles, qui a soulevé le trophée en 2006.

Ces 5 champions ont véritablement marqué l’histoire du tournoi En quoi l’Open 13 Provence est-il différent des autres tournois ? 5 news …5 questions… 5 vainqueurs

A votre avis, en quoi l’Open 13 Provence est il différent des autres tournois. Qu’on pu répondre Federer, Tsonga, Simon, Rosset et Clement ?

Marc Rosset vainqueur 1993, 1994 & 2000

« Déjà, quand tu es de langue française, ça facilite. J’ai toujours bien joué en France. Il y a sans doute un côté où tu te sens plus à la maison qu’à l’autre bout du monde. Et puis, les conditions de jeu me convenaient, l’ambiance me convenait. Si je regarde ma carrière, finalement, j’ai souvent joué là où j’étais heureux ! Et c’était le cas à Marseille. »

Jo-Wilfried Tsonga vainqueur 2009, 2013 & 2017

« Tout est chaud à Marseille ! A commencer par la météo : on est en terrasse au mois de février. Ensuite, le public n’attend pas de voir des beaux points pour encourager ses joueurs préférés. Les spectateurs sont chauds ! Et enfin, l’accueil de l’équipe d’organisation vis-à-vis des joueurs est vraiment convivial et chaleureux. »

Gilles Simon vainqueur 2007 et 2015

« Marseille est un tournoi indoor et il n’y en a pas tant que ça. Du coup, l’ambiance peut être bouillante, notamment le week-end à partir des quarts de finale. En plus pour moi, ma famille (niçoise) peut venir, ce qui n’arrive pas souvent. Et enfin, Marseille a une identité forte, en tant que ville et en tant que tournoi. L’atmosphère et le plateau extrêmement relevé chaque année en font aussi un tournoi différent des autres. ! »

Roger Federer vainqueur 2003

« Marseille est différent, il faut le voir de ses propres yeux pour s’en rendre compte ! J’aime vraiment ce tournoi et cette ville : la nourriture, la culture et l’amour qu’ont les gens pour le tennis sont vraiment exceptionnels ! »

Arnaud Clement vainqueur 2006

« C’est un tournoi que je connais extrêmement bien, car je l’ai joué quasiment tous les ans du début et jusqu’à la fin de ma carrière. Ce qui était génial, c’était de remarquer au fil des éditions qu’il y avait toujours une évolution, des changements, des améliorations. Au bout de quelques années, tu te demandais comment Jean-françois Caujolle allait encore pouvoir améliorer les choses, mais il trouvait toujours ! Cela pouvait concerner le Village, le restaurant des joueurs, les transports, les vestiaires…Et il faut savoir qu’on y est très sensible, en tant que joueurs. Cela touche directement à notre confort, à notre bien-être. Et plus on est à l’aise, plus on a de chances de bien joueur. Grâce à tout cela, on avait le sentiment d’être chez nous. Et puis avec l’équipe d’organisation, qui et la même depuis toujours, les joueurs savent qu’ils vont être bien traités. Les joueurs ne sont pas uniquement sensibles à la garantie et au prize money ! Ils aiment avoir de bonnes vibrations et des personnes chaleureuses autour d’eux. Et c’est le cas à Marseille. »

Partager

Les autres actualités

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.
En savoir plus.

Fermer