News

TSONGA IMPERIAL

TSONGA IMPERIAL

Jo-Wilfried Tsonga a remporté la 25e édition de l'Open 13 Provence. Le n°1 français s'est facilement imposé face à Lucas Pouille, 6-4 6-4. Après sa victoire à Rotterdam la semaine dernière, Jo réussit la passe de deux pour la première fois de sa carrière.

Jo-Wilfried Tsonga a 31 ans, 13 titres au compteur au moment de son entrée sur le court. Lucas Pouille, lui, a fêté ses 23 ans cette semaine et a remporté son premier titre en septembre dernier, à Metz. Ceci explique peut-être cela... Car le jeune Nordiste s'est montré quelque peu tendu face à un Tsonga en pleine maîtrise, comme depuis le début de semaine.

Dès le début de cette finale, le n°1 français, qui réintégrera lundi le Top 10 mondial, a donc sauté sur la première occasion, dans le premier jeu, pour prendre le service de son adversaire. Une avance qu'il ne perdra plus dans ce premier set (6-4).

Durant toute la semaine, Tsonga a fait preuve d'une sérénité et d'une maîtrise impressionnantes. Lors de cette finale, il affiche une nouvelle fois sa domination. Il sert bien, monte à la volée, prend son adversaire de vitesse, pour finalement ne pas lui laisser grand-chose. A 3-3 dans la deuxième manche, Jo-Wilfried Tsonga réussit à nouveau le break. Dans ce set, il ne va pas concéder un seul point sur son engagement. Et il conclut par trois aces : 6-4 6-4 en 1h09, le match a été plié rapidement, sans qu'il n'y ait grand-chose à dire.

Malgré une certaine habitude – un 14e titre sur le circuit, un 3e à Marseille -, la joie ne s'est pas fait attendre sur le visage du trentenaire. Jo avait aussi à coeur de remporter enfin deux tournois consécutifs pour la première fois de sa carrière. Avec ses deux victoires à Rotterdam, puis Marseille, c'est désormais chose faite.

A l'issue de la finale, Jean-François Caujolle, le directeur de l'Open 13 Provence, est revenu sur le niveau de jeu actuel de Jo-Wilfried Tsonga : "Jo est actuellement dans la plénitude de ses moyens physiques, ce qui n'a pas toujours été le cas, mais il est aussi très bien moralement. Et quand il joue bien, il est très difficile à prendre. Aujourd'hui, il fait tout mieux : son engagement sur le court est meilleur, son coup droit est meilleur. Et on sent autour de lui une sérénité exemplaire et une joie d'être, que ce soit sur le court ou en dehors."

Jean-François Caujolle en a profité pour faire le bilan global de la semaine : du bon tennis, trois vainqueurs français, un public nombreux... Bref, une 25e édition réussie à tous points de vue.

Médiathèque




Résultats

Scores en direct Tous les résultats


Retrouvez-nous

Facebook Twitter Google plus Instagram Flux RSS


Newsletter

INSCRIVEZ-VOUS :


Achetez vos billets